Festival de La Rue Râle le 25 Juillet

 

 

afficheruerale15couleur2

Le samedi 25 juillet sur l’esplanade de Beaufort, se tiendra pour la quatrième année  « Le festival de La Rue râle », en soutien à l’association Familles Rurales Gervanne. Parents, enfants, jeunes, anciens, élus, amis, artistes et touristes, soyez tous bienvenus pour cette soirée qui promet d’être inoubliable. Au programme, des sons festifs pour toutes les oreilles !
18 h – Le Laboratoire des Gros Barbus, spectacle enfants et tous publics.
Deux amis d’enfance, accros aux dessins animés, décident de devenir des supers héros. Ils achètent en promo un kit de transformation rapide mais, entre expériences chimiques, délires mécaniques et doutes cosmiques, cette super idée va vite devenir une vraie galère. Une simple histoire d’amitié, un cocktail énergique de théâtre et de musique (contrebasse, ukulélé, guitare, cajon, grosse caisse, métallophone, percussions corporelles) fondé sur l’interaction avec les enfants pris à parti dans cette délirante aventure.
Interlude – Ze Big Blind Test, quiz musical de folie.
Des extraits de chanson à reconnaître, des questions sur vos artistes préférés, sur votre culture musicale et télé, du suspense, des surprises et surtout de la bonne humeur ! Un grand jeu musical et convivial, par équipes munies de buzzers, pour tous les publics de 10 à 90 ans.

Concert première partie – Léonid, chansons sensibles.
Ancien guitariste du groupe Sinsemilia avec lequel il a écumé les scènes pendant une quinzaine d’années, Léonid a peaufiné en parallèle un rêve d’enfance : devenir chanteur. Avec son complice multi-instrumentiste aussi humble que brillant, il promène depuis quelques années un spectacle de poche habilement ficelé, sans frime excessive et pourtant simplement spectaculaire. Des chansons d’amour, de liberté et de vie toute simple, des paroles et des mélodies qui visent juste et qui ne vous quittent pas. Comme dit Léonid, « C’est pas parce que Brassens, le Che et Mozart sont morts qu’on va rester au plumard à rien foutre ! »
Concert seconde partie – L’Homme parle, les fils du rock français engagé.
Le tourbillon de la vie en musique, poussé par un collectif au message humaniste qui s’adresse à toutes les générations. Ils chantent, ils dansent, ils sautent, toujours avec le sourire et le poing en l’air. Leur secret ? Une énergie digne d’un concert de métal, une grosse touche de réalisme, une bonne dose d’ironie et d’humour noir. Chanson, rap, slam, électro ou rock puissant : bienvenue dans un univers sans frontières où pourraient se rencontrer Thiéfaine, Noir Désir, Muse, Led Zep, Renaud, Manu Chao, Lofofora ou Léo Ferré. Un groupe 100 % indépendant qui a créé son propre label, son studio d’enregistrement, qui gère la production de ses disques, l’organisation de ses tournées et sa promotion.
Si on ajoute à tout cela une accueillante guinguette qui déploiera ses tablées, ses conversations et ses rires sous les tilleuls, en servant boissons et restauration légère, tous les ingrédients seront réunis pour passer ensemble une très, très bonne soirée !

Et comme un festival ne se fait pas sans bénévoles, vous pouvez encore rejoindre l’équipe d’organisation…

Entrée : 10 € adultes, 5 € ados, gratuit moins de 12 ans.

Familles Rurales de la Gervanne – Tél./fax : 04 75 76 72 10 –
Contact : Frankie Thevenet (président) – Tél. : 06 20 16 10 14.
Et bien sûr le Facebook du festival :
https://www.facebook.com/familles.ruralesgervanne    

 

 

2 commentaires